Galtera Holstein

Galtera holstein Philipp et Sabine Fasel 

Données générales

Adresse : Hauptstrasse 104  1715 Alterswil

La famille : Philipp et Sabine Fasel avec leur 3 enfants : Laura (13 ans), Anja (11 ans) et Christoph (8 ans).

Le préfixe : Galtera-Farm (Galtera est le mot allemand de Gottéron, la rivière qui passe sur le domaine de la famille Fasel)

Altitude de l’exploitation : 750 m  en zone préalpine et colline

Droit de produire : 340’000 kg à la fromagerie de Alterswil

Surface agricole utile : 61 ha 
Prairies : 51.5 ha
Cultures : 9.5 ha
Type de cultures : blé d’automne et orge d’automne

Conservation des fourrages :

2 x 1’000 m3 séchoir en grange (1 x à air chaud
1 x récupérateur de chaleur sous-toiture)

Affouragement d’été :
Foin/regain et pâture

Affouragement d’hiver :
Foin/regain/Herbe déshydratée (bouchons)

Main-d’œuvre :
La famille et un apprenti (Florian)

Particularités dans données générales de l’exploitation :
Exploitation d’un chauffage à copeaux de bois (chauffage à distance pour 30 appartements).

Types de production animale :
– vaches laitières
– poules pondeuses (150)

Type de stabulation pour les vaches :
Stabulation libre

Année construction bâtiment :
1993 (rénovation complète en 2015)

Type de détention :
Caillebotis

Type de traite :
Boumatic ; 2×3 tandem

Type de stabulation et détention pour les génisses :
Stabulation libre avec caillebotis et couche profonde

Description de l’élevage laitier

Kg lait par jour de vie : 13.1

Classifications :
Nbre EX : 3
Nbre VG : 8
Nbre G+ : 26

Race : Holstein

Nombre moyen de vaches : 42

Nombre moyen de jeune bétail : 55

Âge au premier vêlage : 26-27 mois

Performances laitières :
Ø Rendement laitier à 305 jours : 9’534 kg
Ø Matière grasse : 3.86
Ø Protéine : 3.24

Interview

  • Comment est organisé l’exploitation ? Main d’œuvre, organisation des tâches, collaborations, etc

Il s’agit typiquement d’une exploitation familiale. S’il y a besoin de main d’œuvre supplémentaire, ce sont mes parents (Madeleine et Josef) qui viennent nous aider.

  • Peux-tu me faire l’historique de l’exploitation ?

En 2010, j’ai repris l’exploitation avec ma femme Sabine, nous sommes la quatrième génération à y travailler. L’année suivante j’ai eu la possibilité de reprendre l’exploitation d’un voisin, ce qui m’a permis de doubler la surface agricole utile de l’exploitation !

  • Un point positif de ton exploitation que tu aimerais partager avec tes collègues ?

Pour moi, un point positif c’est d’être uni. Ensemble, avec la volonté nécessaire et en y mettant les moyens ont peu réussir beaucoup de choses.

  • Quels sont tes buts d’élevage ? Comment travailles-tu au niveau sélection ?

Mon objectif d’élevage est de sélectionner une vache qui corresponde à mon type d’exploitation et qui me facilite mon travail quotidien.

  • Quels sont les taureaux du moment ?

King Doc, Duke, Delta-Lambda, Holocron

  • Peux-tu raconter une anecdote de ton élevage ? Une vache ou un taureau qui a particulièrement marqué le troupeau ?

La vache Jofaco Goldwyn NOISETTE a marqué fortement notre élevage. Elle a transmis beaucoup de lait et en même temps des pis souples et très bien attachés. Nous l’avons beaucoup apprécié et nous avons pris sa photo pour le panneau de notre ferme.

Jofaco Bolton OLAURA est une autre vache que nous apprécions beaucoup. Elle est née le même jour que notre fille Laura. Nous avons toujours cette vache (elle est en photo avec la famille dans le reportage) et nous espérons qu’elle passe bientôt le cap des 100’000 kg de lait produit.

  • Comment vois-tu l’avenir de l’élevage Holstein ?

La race Holstein va continuer à se développer en s’adaptant au contexte politique et économique difficile pour les producteurs de lait.

 

Prochain reportage

Ce sera pour bientôt